Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
- 70 -
Christine, sa fiîJe, lui succéda; placée sur le trône
à TAge de six ans, ses généraux continuèrent à rem-
porter des victoires importantes, et soutinrent la
gloire du nom suédois. Christine, ayant pris elle-
même les rênes du gouvernement, étala de grands
talents; mais bientôt elle abdiqua la couronne, et
se rendit à Rome, o\i elle embrassa la Religion Ca.
tholique; elle y mourut en 1689.
Les règnes de Charles X et de Charles XI fu-
rent-ils des guerres continuelles, celui de Char-
les XII ne le fut pas moins, depuis 1597 jusqu'en
1718. Il avait toujours les armes à la main contre
les Danois, les Russes, les Saxons et les Polonais.—
Enfin il fut défait par le Czar Pierre I, à la
bataille de Pultawa ; grièvement blessé, il se réfu-
gia chez les Turcs, qui le retinrent prisonnier pen-
dant quelque temps. A peine retourné dans ses
états, il se disposa à de nouvelles guerres; mais
au siège de Frédéricshall, en Norwège, il trouva
la mort (i7i8).
Le despotisme de Charles XII avait forcé les Sué-
dois à conférer presque toute l'autorité au sénat.
Ce corps en ayant abusé, le gouvernement n'avait
plus d'activité, et les droits de la royauté étaient
avilis. Gustave III, héritier des talents et des ver-
tus de Gustave Wasa, forma le projet de délivrer
ses sujets d'un joug, qui s'appesantissait sur eux et
sur lui. Il y réussit en 1772 ; mais les notables en
conservèrent un vif ressentiment; on trama une con-
spi-