Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
"65-
ÉCOSSE.
Les Écossais, colonie des Ilyberniens, curent des
rois, long-temps avant Jésus-Christ. Mais comme
ces peuples ne lièrent jamais beaucoup de commerce
avec les autres nations de l'Europe, on ne peut guère
faire fond sur la succession de leurs rois, jusqu'à
l'an 550, temps où régnait Congale IL Les Écos-
sais, guerriers cruels et infatigables, restèrent tou-
jours indépendants. Les Romains avaient beaucoup
de peine à s'opposer à leurs fréquentes incursions
dans l'Angleterre, puisque l'empereur Adrien se
vit obligé de construire, l'an 121, un mur de trente
lieues, au nord de l'Angleterre, pour la séparer de
TÉcosse, et la metcre à l'abri de leurs fureurs.
Vers l'an 208, l'empereur Sevère fit faire aussi une
seconde muraille de l'est à l'ouest. Jacques VI,
soixante-sixième roi' d'Écosse, étant parvenu au
trône d'Angleterre, sous le nom de Jacques I, unit
ces deux royaumes (1603), sous le nom de Grande-
Bretagne.- — L'Écosse est la patrie du fameux poète
Ossian; il vivait 400 ans après notre Sauveur.
DANEMARCK.
Les Cimbres habitèrent autrefois le Danj|n»rck.
Ils se rendirent très-puissants, et soumirc^tflfo peu-
E ' / pies