Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
- 137 ^
patrie. Les Anglais tentèrent de leur proscrire des
lois, et de lever des impôts; les colons s'y opposè-
rent, s'unirent plus étroitement, et formèrent d'a-
bord treize États, qui s'armèrent, et défendirent si
bien leurs droits et leur liberté contre les Anglais,
que ceux-ci durent reconnaître leur indépendance,
en 1783.
Depuis cette époque, la splendeur de cette ré-
publique s'accrut tellement, qu'aujourd'hui le nom-
bre des états ou provinces monte jusqu'à vingt-cinq.
La forme de gouvernement est celle d'une-démo-
cratie; le chef de la république s'appelle Président,
et est à la tête d'un sénat, composé des députés de
tous les états.
Les Espagnols aussi ont de vastes possessions dans
les deux Amériques, comme le Mexique, le Pérou
la Nouvelle-Grénade, Venezuela, Buenos-Ayres,
Chili, et un grand nombre d'îles ; mais depuis la
guerre avec Napoléon et les troubles qui ont ébranlé
la monarchie espagnole, tous ces pays se sont révol-
tés, et malgré les efforts des Espagnols, sous la
conduite du général Morillo, pour les réduire, les
insurgés ont su se maintenir, et ont formé plusieurs
états indépendants, qui ne reconnaissent plus l'auto-
rité de Espagnols.
Le Brésil a fait la principale possession des Por-
tugais. La famille royale s'y était même transportée
en 1807, et faisait sa résidence à Rio-Janeiro jus-
I 5 qu'en