Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
114 —
GÊNES.
L'Histoire des révolutions de cette ville forme-
rait un tableau intéressant: détruite par Annibal,
rétablie par le consul Spurius, elle fut soumise par
les Goths, à qui les Lombards l'onlevérent ; pres-
qu'entièrement détruite de nouveau, elle fut relevée
par Charlemagne, qui l'annexa à l'empire des Francs.
Dans le dixième siècle elle fut prise par les Sarra-
sins, qui, ayant passé tous les hommes au fil de l'é-
pée, emmenèrent les femmes et les enfants esclaves
en Afrique. Rétablie pour la troisième fois, ses
habitants s'adonnèrent au commerce, s'enrichirent,
et, devenus fiers et puissants à proportion de leurs
richesses, ils s'érigèrent, l'an 950, en république,
qui fut bientôt en état de donner du secours aux
princes chrétiens, lors des croisades. Les Pisans
lui déclarèrent en vain la guerre, en 1125; elle con-
serva toujours ses avantages. L'enthousiasme de la
liberté rendit enfin cette république capable des
plus grandes choses, et elle parvint à concilier l'o-
pulence du commerce avec la supériorité des armes.
La jalousie et l'ambition des citoyens y excitèrent
ensuite de grands troubles, auxquels pr-irent part
les empereurs, les rois de Napels et d'autres prin-
ces, successivement appelés par les différents partis,,
qui divisaient la république. Enfin, en 1530, An-
dré Doria eut le bonheur et l'habileté de réunir les
es-