Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
— 109 —
iices de Saint-Pierre. Les empereurs et les rois des
Lombards leur avaient donné plusieurs terres. Di-
vers citoyens avaient enrichi, par donation ou par
testament, une église, dont les chefs avaient étendu
la religion et adouci les moeurs des barbares, qui
inondaient l'empire. Dans l'avilissement où Rome
était tombée, les papes conçurent le dessein de la
rendre indépendante, et des Lombards, qui la me-
naçaient sans cesse, et de^ empereurs grecs, qui la
défendaient mal. Cette révolution, la principale source
de la grandeur temporelle des pnpes, fut commencée
sous Pépin, pére de Charlemagne, et consommée
sous sons fils.
L'élection des papes a été différente dans les diffé-
rents siècles de l'église. Le peuple et le clergé les
élisaient d'abord. Les empereurs s'attribuaient le
droit de confirmer ces élections. Justinien et les
autres empereurs après lui, exigeaient même une
somme d'argeiît pour obtenir la confirmation. Con-
stantin - Pogonat délivra l'église de cette servitude,
en 68i. Louis-le-Débonnaire déclara, en 824, par
une constitution solennelle, qu'il voulait que l'élec-
tion des papes fût libre; cette liberté reçut pour-
tant des atteintes pendant les désordres du loe et
II" siècle. Mais après que le schisme de Pierre de
Léon et de Victor IV fut éteint, tous les car-
dinaux , réunis sous l'obéissance d'Innocent II,
(1130—1143) et fortifiés des principaux membres du
clergé de Rome, acquirent tant d'autorité, qu'après
sa