Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
~ to5 -
^rôné la huitième "annéé'de son règ:ne. La mort du
roi Witiza, en 711, fut suivie de violents troubles;
les fils du dernier roi furent exclus du trône par
Rodrigue; il se forma des partis entre les nobles,
dont les uns tenaient pour les princes légitimes, les
autres pour Rodrigue. Le comte Julien,pour venger
un affront reçu de Rodrigue, trahit sa propre pa-
trie ; il attira les Maures de l'Afrique en Espagne ;
ceux-ci, profitant des troubles, qui régnaient parmi
les Visigoths, passèrent dans la péninsule, en 711.
On en vint à une bataille, en 712; les Espagnols
furent défaits, et Rodrigue périt dans la mêlée: avec
lui tomba l'empire des Visigoths, — tandis que les
Maures y fondèrent une puissante monarchie. Les
Goths, qui avaient échappé à la mort ou à
l'esclavage, se réfugièrent dans les montagnes des
Asturies; Don Pélage fut à leur tête,- il sut s'y
maintenir contre les Maures, et, en 718, il fut
proclamé roi des Asturies par les siens; il rétablit
ainsi l'empire des Goths en Espagne.
Pélage eut un grand nombre de successeurs, qui
battirent à diverses reprises les Maures énervés et
affaiblis par le luxe et leurs discordes mutuelles ; enfin,
ils en furent entièrement chassés, en 1474, lorsque
les divers royaumes d'Espagne furent réunis sous un
seul chef, Ferdinand et Isabelle. L'expulsion des
Maures procura un butin immense au roi, mais lui
fu perdre aussi un grand nombre de sujets utiles et
laborieux. . L'événement le plus important et le plus
G s mé-
\