Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
J
— 102 —
tous ces changements déclinèrent beaucoup la pros-
périté du Portugal, tandis qu'au contraire le Brésil
seul en retirait tous les avantages. Les Portugais
s'en apercevant, saisirent l'occasion que leur fournit
la révolution, arrivée on Espagne, au commence-
ment de 1820. — La ville d'Oporto fut la première
qui arborât l'étendard dans tout le royaume, malgré
l'opposition du gouvernement, établi par le roi. On
se réunit pour rétablir la liberté de la nation, et
sur-tout pour éloigner les étrangers des affaires pu-
bliques. — La nouvelle en étant parvenue à la con-
naissance du roi à Rio-Janéiro, il jugea à pro-
pos d'y acquiescer, et depuis 1821 il «'est rendu
en personne dans ses états d'Europe, et a confirmé
la nouvelle constitution.
ESPAGNE.
Les anciens la nommèrent Ibérie, ou pays de
l'Ébre; Hespérie, ou p.irtie occidentale de l'Europe
et Celtibérie, des noms réunis de ses anciens habi-
tants, les Celtes et les Ibères. — 600 Ans avant J. C.
les Phéniciens en découvrirent les côtes, et y abor-
dèrent; ils la trouvèrent si riche, si délicieuse et
si favorablfe pour donner un nouveau ressort à leur
commerce, qu'ils s'en emparèrent pour la majeure
partie, 230 ans avant J. C.; mais dans la lutte avec
les