Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
raine, pour les dompter d'autant pieux» divisa la
Lorraine en deux parties, la Haute-Lorraine et la
Basse-Lorraine^ la première de ces parties renfer-
mait la majeure partie des pays entre la Meuse et
le Rhin , jusqu'à l'embouchure de -la Mflselle ; l'au-
tre embrassait la Belgique actuelle, y compris les
Pays-Bas septentrionaux. Ces Provinces belgiques
furent pourtant des états particuliers. Le Brabant,
le Limbourg et le Luxembourg avaient leurs comtes ;
Atwir^ ^vait ses marquis et Malines ses seigneurs. .—
E(i ,jiio5 les comtes de la Maison de Louvain par-
vinrent au gouvernement, et le conservèrent jus-
q\i'en 1406. Godefroi VIIJ, comte de Louvain,
fyt le premier ; mais les troubles ne c.essèrent pas
4e désoler ce,s contrées, jusqu'à ce que la Belgique
p^sâi dans la Maison de Bourgogne, qui y réunit la
Fl^ridr?, rArtçis et Malines. La Maison de Bourgogne
se sputi^f jusiju'en ^477. — En 1430 on y avait an-
nejcé Brabapt, le Limbourg et Anvers; le Hai-
nauj, en 1436, ef le LuxemboMrg en 1442, de sorte
que Cljiarles-le-Téipéraire réunit en un même corps
pr^çsquç tous les E?ys-Sas. L'empereur Frédéric III
aypit fprpié le plan J'ériger cgs provinces en royau-
me,} ^?is la iport de Charles, qui périt dans une
bîfaiHe contre les Suisses, près de Nancy, en 1477,
le iit.échouer. — Mgrie, fllle de Charles, lui ayant
Sjjccédé, épousa Maximilien , archiduc d'Autriche,
et par cette alliaijcf, les Pays-Bas échurent à la
Mffisor\ f4utriche, qui les a conservés jusqu'en 1794,
lor^qpe. les trapçais s eA rendirent naitres, et les
di-