Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
— 95 —
guerre funeste, qui lui causa non-seulement des
pertes considérables, mais qui pis est, la força
à une paix désavantageuse C^Z^S)- Cette paix
alluma le feu de la discorde entre les habitants;
ils se divisèrent en deux partis, et allèrent jusqu'à
prendre les armes; mais les différends furent termi-
nés par la Prusse en 1787. — Ce calme dura jus-
qu'en 1793, lorsque la nouvelle république fran-
çaise déclara la guerre aux Provinces-Unies; elles
succombèrent en 1795, et tombèrent au pouvoir des
Français. Cette conquête changea totalement la face
de ces Provinces, qui dès-lors furent nommées
République Batave. — Le prince d'Orange , qui, jus-
* que.là, avait été à la tête du gouvernement, sous
le titre de Stadhouder, de Capitaine et d" Amiral-Gé-
néral, s'expatria, et le gouvernement devint une
démocratie absolue. Mais ces événements accélérè-
rent aussi sa ruine ; ces gouvernements populaires
ne pouvant se soutenir, ils changèrent plusieurs
fois de forme; ce qui servit de prétexte à Napo-
léon de s'emparer de la république; d'abord il plaça
à la tête du gouvernement un gentilhomme gueldrois,
nommé R. J. Schimmelpenninck, en 1805; puis, au
bout d'un an, il nomma son frère Louis, Roi de Hol-
lande, et ainsi ce pays, république depuis sa fonda-
tion, fut converti en royaume en i8o5. Cepen-
dant le nouveau roi déplut bientôt à son frère
l'empereur; celui-ci le força d'abdiquer la cou-
ronne, en 1810, et le royaume de Hollande fut
an-