Boekgegevens
Titel: Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Auteur: Gärdner, P.
Uitgave: Amsterdam: Schalekamp, Van de Grampel et Hanssen, 1824
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 4021
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205910
Onderwerp: Geschiedenis: algemene wereldgeschiedenis; geschiedenis van grote gebiedsdelen, bevolkingsgroepen en beschavingsgebieden: algemeen
Trefwoord: Wereldgeschiedenis, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Aperçu de l'histoire des divers peuples du monde, tant anciens que modernes. Avec l'explications des principales phrases et mots: ouvrage destiné à faciliter aux jeunes gens l'étude de l'histoire
Vorige scan Volgende scanScanned page
- 88 -
fut pourtant très• honorable pour les Bataves; cette
paix les confirma dans tous les droits, dont ils joui-
rent avant la guerre.
L'empire du monde ayant passé des Romains aux
Francs, ceux-ci s'emparèrent^aussi du pays des Ba-
taves, vers l'an 497, quoique ce ne fût pas sans une
vive résistance du côté des habitants. — Vers la fin
du 7» siècle, l'Évangile fut prêché dans ces pays,
principalement par VVillebrord et Boniface. Le pre-
mier fonda line chapelle dans h ville d'Utrecht, où
il fut sacré évéque. — Le dernier se signala par '
son zèle pour faire des prosélytes, sur-tout parmi
les Frisons incrédules. -— Ce zèle lui devint funeste ;
car s'étant rendu en Frise, dans l'intention d'y an- »
noncer l'Évangile, et prêchant aux environs de Dok-
kum, une troupe de Frisons fondit sur lui, et le.
tua avec tous ceux de sa suite en 754,
Charlemagne devint ensuite maître de tous ces
pays; ce prince favorisa non - seulement la propaga-
tion de l'Évangile, mais il contribua aussi beaucoup
à la civilisation et à la prospérité de ces provinces.
Il résidait souvent à Nymègue, où il s'était fait
construire un palais magnifique, dont on voit encore
aujourd'hui quelques faibles restes.
Après la mort de Charlemagne, en 814, ces pays
furent ravagés à diverses reprises par les Normands;
pour en prévenir les tristes effets. Tes rois des
Francs ou de France établirent des comtes sur la
Hol-