Boekgegevens
Titel: Nederlandsche geschiedzangen, naar tijdsorde gerangschikt en toegelicht door J. van Vloten
Auteur: Vloten, J. van
Uitgave: Amsterdam: Schadd, 1864
Nieuwe uitg; 1e uitg.: 1852
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, 113: NED 398.87
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205857
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse letterkunde
Trefwoord: Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Nederlandsche geschiedzangen, naar tijdsorde gerangschikt en toegelicht door J. van Vloten
Vorige scan Volgende scanScanned page
— -416 —
!Nîais quoique les biens des provinces
liemplissoient tous mes coffres d'or.
Jamais je ne voyois mon prince.
Sans dire: il me fauldroit encor
Uegmm tuum,
J'affectois tant d'indépendance,
Que je me foisois des sujets,
Et leur flatteuse obéissance
îlépondoit à tous mes projets :
Fiat voluntas tua!
!Mes sens, cliarmés dans les délices,
lS"ccoutoient plus ma raison.
Et, vanté parmi tant de vices,
Je crois estre en ma maison
Sicut in coelo.
Mais las! quoi que je m'imagine.
Je ne puis plus tromper mes yeux.
Malgré moi je tombe en ruine,
Rampant dans le plus bas des lieux.
Et in terra,
J'entend tout le monde qui crie :
„ Il est (le) tyran des humains,
Allons trainer à la voirie.
Celui qui nous osta des mains
Fanem nostrum quotidianum!^^
J'appréhende que mon supplice
]Me soit différé que pour peu ,
Et qu'il demande à la justice.
Avec un arrest plein de feu:
„ Ba nobis hodie !
C'est trop, déjà, le laisser vivre.
Justice! vos traits sont trop doux;
Déchirez promptement le tigre.
Ou l'abandonnez à nos coups,
Fjt dimitte nobis.
Nous avons un droit légitime
Sur le cruel et sur son rang,
Kostre argent seul z, fait son crime.