Boekgegevens
Titel: Nederlandsche geschiedzangen, naar tijdsorde gerangschikt en toegelicht door J. van Vloten
Auteur: Vloten, J. van
Uitgave: Amsterdam: Schadd, 1864
Nieuwe uitg; 1e uitg.: 1852
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, 113: NED 398.87
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205857
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Nederlandse letterkunde
Trefwoord: Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Nederlandsche geschiedzangen, naar tijdsorde gerangschikt en toegelicht door J. van Vloten
Vorige scan Volgende scanScanned page
— 106 —
— N'ont-ibî point peur d'estre assaillis
Et misérablement tuez?
— llz sont maintes fois jà saillis
En guerre tous habituez.
Les biens seront restituez
Qu'ilz ont 'ravy eest esté
Au mains y auront-ilz esté.
— Et ces faulses gens des mestiers
Seront-ilz toujours mesdisans?
— Leur party n'est double, mes tiers.
Non pas pour ung jour, mes dix ans.
Et s'ilz gardent telx metz disans,
Oecy est pour nous, qui qu'en hongne.
De ce me rapporte à J3ourgongue.
— C'est despit que tel coqiiinaille
Veulent auctorité avoir.
S'il fault qu'en guerre coquin aille.
Point ne craint perdre son avoir.
— Par cela est-il bon à voir
Qu'ilz ne sont de nul mal lassez
Et sy feront du mal assez.
— Pour faire leur dernière course
N'ont-ilz pas mis des gentilz sus?
— Nenny, au premier qui se cource,
Hz sont incontinent yssus.
Il y en a de mal tissus.
En tel nombre et de mal affaire,
Hz ont trestous eliier mal à faire.
— Quant on leur parle de raison,
Pour quoy ne la font-ik d'eux-mesmes ?
— Le peuple est plain de desraison,
D'abuz et d'arguz trop extrêmes;
S'ilz bastissent mal leurs prohêmes
La fin n'en (peut) pas estre bonne.
Hz planteront au bout la bonne.