Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
19
JEAN CLAUDE, ministre protestant, né dans TAgénois i), en 1619, eat
célèbre par son Traité de l'Eucharistie qui occasionna une dispute avec
Antoine Arnauld, Dr. de la Sorbonne et auteur du livre de la Fréquente
Communion^ qui fit beaucoup de bruit, Claude a laissé un Traité sur la
manière de composer un Sermon, traduit en anglais par Robinson. Il
mourut en 1087.
La Bible.
Entre tous les avantages qui relèvent l'excellence et le prix
de l'Ecriture sainte au-dessus de tous les autres livres, un des
)lus admirables est ce parfait tempérament avec lequel elle joint
l'une à l'autre, deux choses qui paraissent incompatibles: une
grande douceur et une grande majesté, un air simple et facile,
et une extraordinaire élévation. Quand on la lit et qu'on la
médite, c'est comme un nouveau ciel qui s'ouvre, où l'on voit
briller, pour ainsi dire, mille feux et mille lumières, et les
rayons qu'elle envoie de toutes parts étonnent les yeux et les
éblouissent à mesure qu'elle les éclaire: ce caractère est si sen-
sible qu'il se fait remarquer de soi-même, et que l'on en peut
aisément tirer une preuve certaine de sa divinité. On ne voit
paraître dans ce Livre ni art, ni étude, ni philosophie, ni rhé-
torique, ni éloquence mondaine, et néanmoins, dépourvu de tous
ces ornements, il ne laisse pas d'avoir ce que tout l'art du monde
ne saurait donner, savoir: une souveraine autorité qui imprime
respect dans l'âme de ses lecteurs, avec une douceur qui
attire et captive leur attention. Or, n'est-ce pas là une preuve
convaincante qu'il n'y a que Diisu qui en puisse être l'auteur?
Au reste, si vous demandez pourquoi ces deux choses devaient
linsi se rencontrer dans les saintes Ecritures, il n'est pas dif-
ficile d'en donner la raison; c'est un Livre que le Saint-Esprit
dicté et qui contient les plus hauts mystères de dieu. Il
allait donc nécessairement qu'il y eût un air de majesté ré-
jandu dans ses principales parties, qui eût rapport à la dignité
le son auteur et à Texcellence de sa matière. Et puisque c'était
) Agénoist contrée de France, laquelle aujourd'hui est comprise dans
e département de Lot-et-Garonne.
O ^