Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
315.
teur lout le plan de sa conspiration, et lui démontre qu'il
connaît chacun de ses projets, qu'il voit toutes ses actions,
qu'il lit dans toutes ses pensées).
„Catilina! (s'écrie-t-il), sortez enfin de Rome! les portes sont
ouvertes, partez! le camp de Manlius demande son général!
emmenez tous vos complices, purgez la ville de votre présence ;
je ne cesserai de prendre l'alarme que lorsque les murailles de
Rome seront entre vous et moi. Vous ne pouvez rester plus
longtemps parmi nous; non, je ne le souffrirai pas! je ne le
permettrai pas! Je n'y consentirai jamais i)!"
Précis.
rené-aubert, abbé de vertot, né en Normandie en 1665, se lit capucin;
il quitta ensuite Thabit de chanoine régulier pour prendre celui d'ecclésias-
tique séculier, devint secrétaire de M. le duc d'Orléans, historiographe de
Tordre de Malte, et fut pourvu de la commanderie de Santeny. Ces chan-
gements successifs furent appelés les révolutions de Tabbé V^ertot. Bossnet
disait de lui, qne c'était une plume taillée pour écrire la vie du Maréchal
de Turenne. Outre ses beaux ouvrages historiques, entre autres son His-
toire des Révolutions romaines, il a enrichi les Mémoires de TAcadémie des
belles-lettres de plusieurs savantes dissertations. Il mourut à Paris en 1735.
Servilius 2), accusé d'avoir perdu quelques troupes en poursuivant les
ennemis après la victoire, se défend devant le peuple.
„Si l'on m'a fait venir ici pour me demander compte de ce
qui s'est passé dans la dernière bataille où je commandais, je
suis prêt à vous en instruire; mais si ce n'est qu'un prétexte
pour me faire périr, comme je le soupçonne, épargnez-moi des
paroles inutiles; voici mon corps et ma vie que je vous aban-
donne, vous pouvez en disposer."
1) Catilina sortit de Rome, se battit en désespéré, et fut tué Tan 63
avant J.*C. — Vhistoire de cette conjuration, par Salluste, est un
chef-d'œuvre bien connu.
Servilius Cœpio, consul 203 ans avant J.-C., vainquit Annibal près
de Crotone, sur le golfe de Tarente, patrie de l'athlète Milon ; Charles V
y construisit une forteresse des débris de Tancienne Crotone.