Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
173.
Que suivent la faim, la misère;
1 a »
Il avilit sa race errant, pauvre et honteux.
Il dément sa mine guerrière;
On le méprise, et nul, de regrets et de vœux,
Ne l'accompagne en sa carrière. 12.
N'épargnons point ici notre sang! Pleins de cœur,
Combattons pour nous et les nôtres!
Jeunes gens, loin de vous la finie et la terreur!
Aux glaives opposez les vôtres!
Avancez hardiment, frappez avec vigueur.
Vous soutenant les uns les autres! 18.
Oh ! n'abandonnez pas ces vi^ux dont les genoux
Ne fléchissent plus qu'avec peine!
Honte! lorsqu'un vieillard porte plus loin que vous
Sa harbe blanche dans l'arène,
Et tombant des premiers, reste percé de coups.
Expirant et nu sur la plaine! 24.
Jeunes gens, il est bien, quand I'fige est dans sa fleur.
De charmer les yeux d'une femme,
D'être cher aux guerriers, puis, aux combats, sans peur,
Jeune et beau, Ùl exhaler son âme! 28.
Que chacun d'entre vous soit/«me dans les rangs,
Jarrets tendus, corps en arrière,
tressant de ses deux pieds fortement la poussière,
Mordant sa lèvre de ses dents! 32.
PRÉCEPTE.
Ton général, véhémence; début tempéeé, intonation mo-
dérée. C'est le ton d'un commandant qui s'adresse à ses troupes
pour enflammer leur courage.
Vers 1 et 2. exaltation. Mot principal, beau, sur lequel
il faut conséquemment appuyer.
Vers 3—6. tristesse. Le mot amer est mis en opposition
avec beau, du vers 1. Les régimes de tramant, présentant une
gradation, doivent être dits d'un ton ascendant. Le mot tout
doit ressortir J c'est sur ce vocable que tombe l'accent.