Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
160.
La Parabole du fils prodigue.
Il leur dit encore: Un homme avait deux fils,
Dont le plus jeune dit à son père: „Mon père, donne-moi
la part du bien qui me doit échoir." Ainsi le père leur par-
tagea son bien. ,
Et peu de jours après, ce plus jeune fils ayant tout amassé,
s'en alla dehors dans un pays éloigné, et il y dissipa son bien
en vivant dans la débauche.
Après qu'il eut tout dépensé, il survint une grande famine
en ce pays-là; et il commença à être dans l'indigence.
Alors il s'en alla et se mit au service d'un des habitants de
ce pays-là, qui l'envoya dans ses possessions pour paître les
pourceaux.
Et il eût bien voulu se rassasier des carouges') que les
pourceaux mangeaient; mais personne ne lui en donnait.
Etant donc rentré en lui-même, il dit: „Combien y a-t-il
de gens aux gages de mon père, qui ont du pain en abon-
dance, et moi je meurs de faim!
Je me lèverai et m'en irai vers mon père, et je lui dirai:
„Mon père, j'ai péché contre le Ciel et contre toi;
Et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi
comme l'un de tes domestiques."
Il partit donc, et vint vers son père. Et comme il était
encore loin, son père le vit et fut touché de compassion, et
courant à lui, il se jeta à son cou et le baisa.
Et son fils lui dit: „Mon père, j'ai péché contre le Ciel et
contre toi, et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils."
Mais le père dit à ses serviteurs : „Apportez la plus belle
robe, et l'en revêtez, et mettez-lui un anneau au doigt et des
souliers aux pieds;
1) Caroube ou carouge, fruit du caroubier, arbre d'Italie, d'Afrique,
d^Asie. Les caroubes sont si communes dans certains pays qu'on en engraisse
les bestiaux. Les anciens en faisaient grand cas.