Boekgegevens
Titel: Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Auteur: Verenet, George C.
Uitgave: Utrecht: C. van der Post jr, 1862
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 678 D 63
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205535
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse letterkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm), Proza (teksten), Gedichten (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Exercices de mémoire, de lectures et de déclamation: ou Mélanges, en prose et en vers ...
Vorige scan Volgende scanScanned page
157.
Mais enfin tu le veux, tu le sauras. Ce soir,
Comme il m'ennuyait de t'attendre.
J'ouvrais de temps en temps la porte, et j'allais voir
Si tu venais. Une fauvette
Entre avec moi dans la maison.
Puis 8è blottit sur la couchette;
Elle grelottait; la saison
Est pour cela bien assez dure.
Je la réchauffais dans mon sein,
De mon haleine et sous ma main,
Lorsque je vois entrer la fille de couture,
La petite Babet. La pauvre créature.
En tombant sur des échalas.
Dans sa vigne, ici près, s'est déchiré le bras;
Elle pleurait, et sa blessure
Saignait beaucoup; ce n'est pas moi
Qu'elle demandait, c'était toi.
Voyant que tu tardais et qu'elle était pressée.
Comme j'ai pu je l'ai pansée.
Pour la panser j'ai pris
Le baume du pot gris:
Est-ce bien celui-là? me serais-je trompée?"
— „C'est bon, après"... — „Tandis que j'étais occupée
A tout cela, ton fils, à qui j'avais donné
La fauvette à tenir, dans un coin s'est tourné.
Et puis"... — „Achève donc;" —„Et puis il l'a plumée."
— „Quoi! plumée?" — „Oui, oui, partout le corps,
Hors les ailes pourtant. La porte était fermée;
Il a bien su l'ouvrir pour la mettre dehors. '
Elle a volé, la malheureuse! ^^
Elle volait en gémissant;
J'entendais sa voix douloureuse
Qui me saignait le cœur----Nous aurons un méchant;
Juge ce qu'il fera s'il devient jamais grand.
Voilà , mon bon ami, ce qui me désespère....
Aurais-tu fait cela, quanffctu n'étais qu'enfant?.'
Moi qui disais à tout instant: