Boekgegevens
Titel: Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Auteur: Schifflin, Ph.; Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Dordrecht: H. Lagerweij, 1855
2e verm. dr.
Opmerking: 1e stukje
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: P.B. 475 : 2e dr.
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205452
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Vorige scan Volgende scanScanned page
— 76 —
hollandsche en fransche boeken. Hij heeft evenveel geld
als gij,
51. Surpris, verbaasd, verwonderd; étonné, verwonderd;
la santé, de gezondheid; te corps, het ligchaam; sain, ge-
zond; les légumes (w.), de groenten; malsain, ongezond;
§. § 22. 35. possible, mogelijk; impossible, onmogelijk;
chose, zaak.
Cet enfant a mangé trop de fruits qui n'étaient pas
mûrs; eles-vous étonné qu'il soit malade? Vous avez tou-
jours mangé trop dc viande et trop peu de légumes; êtes-
vous étonné si vous n'êtes pas en bonne santé? Il y a des
fruits qui ne sont pas sains. Les hommes oisifs el ceux qui
onl toujours trop mangé, sont souvent malsains. Ce marchand
a perdu beaucoup d'argent, ctes-vous surpris qu'il soit triste?
Nous avons reçu de bons livres, êles-vous surpris que nous
soyons contents? Cet homme n'est pas sain; il est presque
toujours malade. Nous ne sommes pas en bonne santé,
éles-vous étonnés, mes enfants, si nous ne sommes pas
heureux? Je suis surpris que vous ajez mangé tant de
fromage et si peu de pain. Cet écolier est peu habile, il
n'est pas possible qu'il ait écrit de si bonnes lettres. Je
préfère un corps bien sain à dc grandes richesses. Vous
êtes trop avare, il est impossible que vous soyez content
et heureux. * Vous avez toujours trop mangé, il est impos-
sible que TOUS soyez en bonne santé. Nous avons plus de
tables rondes que de labiés carrées. Dans ce village il y
a autant de chèvres que de vaches. J'ai demandé du drap,
on a donné de la toile. Le garçon a demandé des souliers,
le cordonnier a donné des bolles. vMon fils a demandé des
chapeaux blancs, le chapelier a donné des chapeaux noirs.
On a demandé des cerises, on a reçu des poires. Cela est
impossible aux hommes, mais à Dieu toutes choses sont
possibles. Il est avare de son temps.
Deze jonge kinderen hebben gegeten te veel kersen, die
niet rijp waren; is men verwonderd, dat zij ziek zijn
(bijv. w,).^ Deze kooplieden hebben verloren veel geld,
maar niet zooveel als onze ongelukkige buurvrouw, Zijt