Boekgegevens
Titel: Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Auteur: Schifflin, Ph.; Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Dordrecht: H. Lagerweij, 1855
2e verm. dr.
Opmerking: 1e stukje
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: P.B. 475 : 2e dr.
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205452
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Vorige scan Volgende scanScanned page
155
jugez pas (le moi, comme vous devriez juger de quelqu'un
qui a toujours eu de l'amitié pour vous. Si vous m'aviez
demandé mon chien, je ne vous l'aurais pas refusé. Mes
écoliers m'ont demandé mon crayon; quoique ce fût le
seul que j'eusse, je ne le leur ai pas refusé. Ces pauvres
écoliéres nous ont demandé un pain; quoiqu'elles aient été
peu attentives, nous ne le leur avons pas refusé.
Waar is mijn sfrooijen hoed? Ik heh hem u gisteren
gegeven. Hebt gij het hem geweigerd? Mijtte zusters heb-
hen het hem geweigerd. Het is tvaar, dat wij hem dik-
wijls geld geleend hebben; maar het is niet waar, dal hij
ons 7iog zooveel sehuldig is. Hoeveel is hij u nog schuldig?
Hij is ons nog vier en zeventig gulden schuldig. Is hij ii
die reeds lang schuldig? Wij hebben ze hem verleden''
zomer geleend. Hebt gij geld bij u? Ja, mijn vriend,
ik heb meer dan drie gulden hij mij. Geef er dan eenige
stuivers van aan dezen armen man, die ons zegt: God
zegene u. Bij ons aan huis houdt men veel van muziek;
mijne zusters en ik spelen altijd te zamen.
104. Su, geweten; Vorange [f.), de sinaasappel; le piano,
de piano; la jUite, de fluit; le violon, de viool.
Où est mon livre? me l'avez-vous rendu? As-tu vu
mon chapeau de soie? te l'ai-je montré? Mon pére a voulu
lire ton livre, le lui as-lu prêté? Ma mére a voulu voir
votre anneau d'or, le lui avez-vous montré? Nous avons
acheté un joli canif chez le marchand danois; nous l'a-t-il
déjà envoyé? Pourquoi demandez-vous notre plioir d'ivoire?
vous l'avons-nous promis? Ces Américains demandent votre
cheval, le leur avez-vous promis? Ces écoliéres ont votre
meilleur livre, le leur avez-vous donné? Vous éles surpris
que j'aie votre couteau! ne me l'avez-vous pas vendu? Tu
es étonné que tu aies mon livre! ne te l'ai-je pas prêté?
Il n'aurait pas le bracelet d'or! ne le lui ai-je pas cédé?
Elle n'aurait pas le beau collier chez elle! ne le lui avons-
nous pas envoyé? Nous n'aurions pas vu le château de
la comtesse avare! ne nous l'a-t-on pas montré? Ma soeur
jouera du piano; el mon père et moi jouerons de la llùte.