Boekgegevens
Titel: Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Auteur: Schifflin, Ph.; Bruinvisch Maatjes, Adrianus
Uitgave: Dordrecht: H. Lagerweij, 1855
2e verm. dr.
Opmerking: 1e stukje
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: P.B. 475 : 2e dr.
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205452
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Nieuw leer- en vertaalboekje, ten gebruike bij het aanvankelijk onderwijs der Fransche taal
Vorige scan Volgende scanScanned page
139
pas Ie bois, si vous ne nous l'ordonnez pas. Où sont mes
bottes? Le cordonnier ne vous les apportera pas. Où sont
les bracelets de ma soeur? Vos soeurs ont prêté les bra-
celets à des amies qui ne les leur rendront jamais. Vous
avez vu presque tous les princes de l'Europe; leur avez-
vous aussi parle? Nous avons élé voir l'usine à gaz. Toute
la ville d'Amsterdam est éclairée au gaz.
Waar is hel boek? Ik heb het u geleend, en ik hoop,
dat gij het mij wedergeven zult. De vorst wensehle, dat
men hen die dienst bewees (Imp. du Subj.); men zal hem
die bewijzen. De fruilverkoopster zal vruchten ontvangen,
en zal ze u verkoopen. Wij hebben den scholieren onze
pennen geleend; zij zullen ze ons nooit wedergeven. Deze
Engelsche heer wil onze geheele stad met gaz verlichten;
hij zal eene gasfabriek houwen digi bij de poort. Europa
is veel kleiner dan Afrika, Men vindt in Afrika mensehen
even zwart als raven; vindt men ze ook in Europa? De
boekverkoopcr heeft de boeken ontvangen, en wil ze u
verkoopen. Ik zal ze niel koopen.
102. Comme, aïs; Européen, Europeër, Europeesch.
Où est mon encrier? me le rentlrez-vous enfin? Si
François avait un canif, te le préterait-il? Celle entreprise
serait avanîageuse pour votre frère; la lui proj)oserez-vous?
Si vous aviez le livre que ma soeur vous a demandé, le
lui prèleriez-vous? Si nous prêtions des livres à votre
soeur, nous les rendrait-elle? Si vous n'accepterez pas ce
que nous vous proposons, pourquoi vous le [)roposerions-
nous? Vous avouez que mes frères auraient tort d'acheter
tant de jartiins, f)ourquoi le leur proposez-vous donc? Les
fruitières de la duchesse bienfaisante veulent acheter vos
jardins, les leur cèderez-vous? Je vous ai vendu une
douzaine de fourchettes et trois douzaines de cuillers d'ar-
genl; ne me les payerez-vous pas avec de la toile blanche,
comme vous avez promis? Tu as vendu deux quintaux
de soie au marchand européen, ne te les payera-t-il pas
avec du coton? Cet enfanl veut fendre du bois, ne le
lui défendrez-vous pas? Cette écolière déchire son livre>

m