Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
93
est innocent; mais veuillez nous dire encore, monsieur,
pourquoi Joseph ne prit pas d'abord des informations
sur ses amis, quand la famine eut lieu, pourquoi il
attendit si tranquillement, qu'ils vinssent d'eux-mê-
mes?
M. vermond. — Pendant les sept années d'abon-
dance, ainsi qu'au commencement de la cherté, Joseph
eut encore une autre raison importante pour attendre
la fin en silence. Il avait vu et reconnu la bienfai-
sante direction de Dieu dans tout ce qui lui était sur-
venu jusqu'alors. T1 avait intimement senti que le bon
Dieu l'avait assisté dans l'explication des songes du
maîtie d'hôtel. de l'échanson et du Pharaon lui-même.
C'était au moyen de l'explication de ces songes que le
bon j)ieu l'avait rendu plus fortuné et plus puissant
qu'il n'avait eu lieu d'espérer. C'est ce qui le iit aussi
penser maintes fois à ses propres songes qu'il avait
racontés à sa famille, et par là même il était venu en
Egypte. Ces songes lui avaient annoncé son élévation
au dessus de ses frères, et ils avaient commencé à
s'accomplir par la direction de. Dieu lui-même, sans
qu'il y eût contribué. Joseph ne put réfléchir sans
émotion à l'issue miraculeuse que ses aventures avaient
prise jusqu'alors sous la direction de la Providence. —
T1 faut aussi vous accoutumer à faire de pareilles ré-
flexions. mes enfants, lorsque vous serez plus âp-és;
rappelez-vous alors d'une année à l'autre le passé, et
ne menez pas une vie si dissipée que le font plusieurs
personnes qui ignorent à quelques années près, quel
âge ils ont atteint.