Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
Le lidèliî serviteur courut perte d'haleine, et at-
teignit nos voyageurs, qui ne se doutaient de rien.
Corneille. ^ Ah' voici que leur joie sera tout
d'un coup évanouie I comme ils auront été émerveillés !
M. VERiiOND. — Le serviteur cria déjà de loin à
si haute voix, qu'ils s'arrêtèrent pour savoir ce qu'il
avait à leur dire. Puis cet homme s'acquitta de sa
commission avec beaucoup de zèle et d'emportement:
car un domestique fidèle se fâche bien vite, loi'squ'il
croit qu'on a fait tort à son maître.
Malgré tout cela les frères ne furent nullement dé-
contenancés. Rien ne met l'homme autant à son aise
qu'une bonne conscience. La persuasion qu'on est in-
nocent inspire du courage. C'est tout à fait le con-
traire , lorsqu'on a commis quelque forfait qui n'est
pas encore découvert. Le moindre accident alors nous
effraie. — »Mon bon ami/' dirent les frères au servi-
teur de Joseph, après avoir écouté ses paroles, »mon
bon ami, comment pouvez-vous nous inculper de la
sorte? Il s'en faut beaucou]) que nous fassions de pa-
reilles choses ! Hier encore nous voulions rendre scru-
puleusement l'argent que nous avions trouvé dans nos
sacs. Et volericns-nous maintenant de la: vaisselle d'or
Oil d'argent? Aurions-nous emporté la coupe de votre
honnête Maître? — Venez, fouillez dans tous nos sacs à
blé, et que l'homïTie dans le sac duquel vous trouverez
la coupe' soit mis à mort, ou plutôt nous voulons tous
dans ce cas devenir les esclaves de votre Mnit^e Le
domestique de Joseph répondit: — y» Cela n'est pas né-
cessaire; cela ^er?iit d'une injustice !■ Seulement Thorum'e
4*