Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
72
ni reproches, ni murmures. On mangea de bon appétit
et un bon coup de vin ne contribua pas peu à égayer
les hôtes, ainsi que le maître du logis lui-même.
Jacques. — Il me semble pourtant, monsieur, que
les frères de Joseph étaient alors plus honnêtes qu'au-
paravant.
M. vekmond. — Oui certes, Jacques. Je m'imagine
que pendant les vingt dernières années ils étaient de-
venus plus prudents, plus sages et moins jaloux.
Joseph, qui les aimait beaucoup, s'en aperçut aussi
avec grand plaisir, pendant qu'ils étaient à table. Il
lui fallut faire sans cesse des efforts sur lui-même pour
ne pas se trahir. Ce n'était qu'avec beaucoup de peine
qu'il se contraignit poui' les mettre encore une fois à une
forte épreuve touchant leur amour pour Benjamin. Il
inventa un projet, par lequel il y aurait lieu de croire
que Benjamin était un voleur et que pour en être puni,
celui-ci devait à jamais servir comme esclave en Egypte.
Alors Joseph verrait si les autres frères abandonneraient
tranquillement Benjamin, sous prétexte qu'il était cri-
minel, et s'ils reprendraient le voyage de Canaan,
ou s'ils l'aimeraient encore et intercéderaient pour
lui. Encore Joseph s'apercevrait alors s'ils s'occupe-
raient de la pensée : » que notre père sera affligé, en
apprenant ceci!" et si cela les engagerait à se donner
de la peine pour Benjamin.
Maintenant, mes enfants, vous serez curieux de
savoir quel était ce plan de Joseph et quelle en fut
la réussite; mais je veux léserver cela pour la pio-
chaine fois, car il se fait déjà tard.