Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
60
Henri. - — Encore un plan ! N'est-ce pas qu'il tour-
mente un peu trop ses frères?
■ M. vermond. — Non, Henri, ne dis pas cela. H
ne fit rien qui fût proprement mauvais. Il ne voulait
pas non plus les tourmenter, mais il voulait les ren-
dre attentifs à eux-mêmes et les corriger. C'est ce qui
arriva en effet, comme nous venons de voir déjà plus
ou moins, et c'est par cette raison que Joseph leur
rendit un grand service, quoiqu'ils l'ignorassent et
qu'ils ne pussent se douter de rien.
Après donc que les sacs furent remplis, Joseph fit
mettre en secret au dessus du blé l'argent que les
frères en avaient payé ; l'argent de chacun, bien compté,
dans son propre sac. C'est ainsi qu'il les fit partir
pour le pays de Canaiin.
Cataut. — Et pourquoi Joseph remit-il en secret
cet argent dans leurs sacs?
M. vermond. — D'abord pour voir s'ils étaient
bien honnêtes, et si à leur retour ils rendraient l'ar-
gent qu'ils savaient ne plus leur appartenir. Mais prin-
cipalement aussi Joseph voulut par là leur causer la
crainte d'être pris pour des voleui-s par le Seigneur
d'Egypte. S'ils revenaient pourtant avec Benjamin et
avec l'argent, il serait d'autant plus évident qu'ils dé-
siraient revoir Siméon ; qu'ils aimaient sincèrement leur
frère et qu'ils ne craignaient pas de s'exposer pour lui
à des dangers quelconques.
Les frères avaient la tête rempljf de ce qui leur
était arrivé en Egypte, et ils poursuivaient lentement
leur voyage avec leurs ânes bâtés. Arrivés dans une