Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
42
M. vermond. — Non, Henri, il va quitter main-
tenant la prison, pour n'y plus rentrer. Les désastres
de Joseph sont finis, et il va mener une vie agréable.
Marie. — Voilà qui est bien: fort bien!
Corneille. — En vérité je le lui souhaite aussi.
M. vermond. — Il s'était déjà écoulé treize années
depuis qu'il avait été vendu comme esclave par ses
frères. Il avait eu alors dix-sept ans, ainsi que je
vous l'ai dit. Il sortit donc à trente ans de prison;
car dix-sept et treize font trente.
Notre Joseph se rejouit fort, lorsqu'il reçut la nou-
velle que le Roi d'Egypte voulait lui parler. Il fut
bien vite équipé, de manière à pouvoir paraître dé-
cemment. Il fut rasé et on lui donna d'autres habits.
C'est ainsi qu'il se rendit à la cour royale, priant Dieu
en secret qu'il voulût l'assister pour recouvrer enfin
sa liberté et le bonheur.
Corneille. — Est-ce que Joseph n'était pas fort
en peine et honteux, monsieur, lorsqu'il allait paraître
devant le Roi et les grands seigneurs de la cour?
M. vermond. — Comment donc. Corneille? H
n'y avait pas de quoi. On ne doit jamais être embar-
rassé ni honteux, si ce n'est quand on fait, ou que
l'on a fait du mal. Jeseph était innocent; il n'était
ni stupide ni grossier, en sorte qu'il entra avec assu-
rance et respect dans l'appartement où était le Pharaon
avec ses amis et ses serviteurs. Le Roi dit à Joseph :
»j'ai eu des songes fort étonnants que personne ne
saurait expliquer; mais on m'a dit de vous que vous
interprêtez un songe, aussitôt qu'il vous est rapporté!"