Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
31
le brave Joseph demeurait content et de bonne humeur.
11 se conduisait honnêtement et se confiait toujours en
Dieu.
Mes enfants ! Combien peu d'hommes ressemblent
à cet égard à Joseph' Ils se fâchent déjà lorsqu'il
pleut un moment où ils se proposaient de faire une
promenade. Ils changent d'humeur pour avoir perdu
quelque bagatelle. Comme ils enrageraient, si on les
enfermait en prison, sans qu'ils l'eussent mérité.
Jacques. — C'est bien cela ! monsieur ; je con-
nais un garçon qui est de mauvaise humeur pendant
toute la soirée, quand à midi il a joué de guignon
seulement pour quelques billes.
Jean. — Mais fi donc, Jacques, comment peux-tu
dire cela? ce fut quand j'étais encore petit.
M. vesmond. — Je n'en doute pas, Jean. Fais
seulement en sorte quo tu apprennes mieux que tous
tes camarades à supporter des revers et même des mau-
vais traitements . car c'est de grande importance !
Le pieux Joseph s'aperçut bientôt que le bon Dieu
ne l'avait pas encore oublié dans la prison. Il vit
bientôt que le geôlier le prenait en affection, ce qui lui
valut plus de liberté qu'aux autres prisonniers. Pen-
dant le jour il lui permettait de se promener librement
dans la maison; il lui donnait quelque besogne agréa-
ble pour l'amuser; il le laissait parler à tous les pri-
sonniers, dont il lui confia même la surveillance. Le
bon Joseph se conduisait encore en toutes choses au
gré de ce maître, et il avait autant d'agrément et de
plaisir qu'il soit possible d'avoir dans une maison d'ar-