Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
26
ma chère Christine, dans le cas que cet homme pieux
restât toujours malheureux; mais c'est ce qui n'arrive
jamais. A la fin Dieu rend les hommes vertueux très-
heureux, et alors ils voient que les revers leur ont
été fort utiles.
Cataut. Mais, monsieur, une supposition ! Un
homme de probité périt dans un naufrage, quand est-
ce que Dieu le rend si heureux? alors il est pourtant
mort.
M. veriiond. — Tu as raison, Cataut. Mais après
la mort nous venons tous dans un autre monde, qui
ne fiint jamais. C'est dans cette vie à venir que les
pieux seront bien heureux, bien plus heureux qu'on
ne saurait se l'imaginer. Ceux donc qui auront beau-
coup souffert dans ce bas monde, seront plus heureux
encore dans cette seconde vie que bien d'autres. Mais
en général les braves gens recouvrent cette félicité,
déjà longtemps avant de mourir. La dernière partie
de ce récit mettra cela à l'évidence.
Je dirai maintenant ce qui arriva à notre Joseph.
Potiphar, son maître, avait une méchante femme, qui
voulait induire Joseph à faire de fort mauvaises choses.
Elle tâcha de lui persuader de commettre avec elle de
fort méchantes actions, qui la rendraient infidèle à son
mari, et Joseph coupable envers son bon maître. Le
jeune homme en fut fort embarrassé. En lui obéissant,
il faisait du mal, et en se refusant à elle, il avait à
craindre qu'elle ne se fâchât et qu'elle ne le fît délo-
ger. Joseph jugea pourtant qu'il vaut mieux être mal-
heureux que méchant. Il dit donc tout de suite à la