Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
19
poir, et décliira avec égarement ses habits sur sa poitrine.
Jeannette. — Mais pourquoi fit-il cela, mou-
sieur? Cela ne faisait pourtant pas revenir Joseph?
M. veiimond. — Non, ma chère, cela était aussi
peu utile que lorsqu%in enfant pleure pour avoir cassé
ses joujoux. Mais en déchirant ses habits, on donnait
à entendre dans ces anciens temps que l'on était fort
affligé et épouvanté. Ruben courut avec précipitation
vers ses frères. »Ah!" s'écriait-il, » Joseph ne se trouve
plus! je suis l'aîné; j'aurais dû avoir soin de lui!
Que vais-je devenir, et que dirons-nous à notre père
Pierre. — Je suis pourtant fort mécontent de
Ruben. Il-aurait dû mieux prendre garde.
M. vermond. — Oui, c'est ce qu'il aurait dû faire,
mais pour le coup il venait trop tard. Les frères
dirent: »Joseph est déjà loin d'ici; il va en Egypte
comme esclave; nous ne le reverrons jamais!"
Maintenant il leur faut méditer ce qu'ils feront ac-
croire à leur père. — »Nous avons vendu notre frère
pour esclave!" — c'est ce qu'ils n'osaient dire. T1 fal-
lait donc imaginer un mensonge. Ruben, embarrassé
comme il l'était, se laissa persuader à y prendre part.
Ils tuèrent un chevreau, et au moyen du sang de ce
chevreau ils firent des taches rouges sur le bel habit
de Joseph, dont ils l'avaient dépouillé. Puis ils en-
voyèrent un homme avec cet habit vers Jacob, ])our
demander si le bon père connaissait cet habit.
Cataut. — C'est-il méchant! à présent ils mentent
et veulent tromper leur père.
M. vermond. — Oui, mes enfants ! nous pouvons