Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
138
avait la coutume de jouer avec eux et qui leur avait
fait toujours tant de plaisir. Ils pleurèrent sa mort avec
leurs parents. Les habitants d'Eg^'pte s'affligèrent aussi
de la perte de leur bienfaiteur, de l'honnête, du chari-
table , du vertueux Régent, qui avait eu soin d'eux en
père tendre, et qui avait travaillé sans relâche pendant
quatre-vingts ans pour l'utilité du pays entier.
Corneille. — Quatre-vingts ans! fut-il si long-
temps le Seigneur d'Egypte?
Jacques. — Oui certes. Corneille. Car il avait
trente ans, lorsque le Pharaon le fit tirer de la prison,
et rétablit Régent : eh bien ! trente et quatre-vingts ou
quatre-vingts et trente font cent-dix ans tout juste, et
Joseph avait atteint cet âge quand il mourut.
M. vermond. — Fort bien, mon ami; je comptais
faire le même calcul. — Il ne me reste qu'à vous
raconter que les frères firent embaumer son corps, ainsi
qu'on l'avait fait au corps de Jacob, et qu'on le con-
serva ensuite dans un cercueil.
Christine. — Et les frères emportèrent-ils le corps
de Joseph, 07i l'oublièrent-ils, lorsqu'ils quittèrent
l'Egypte pour repasser dans leur terre natale?
M. vermond. — Les frères de Joseph ne vécurent
pas jusqu'à cette époque, ma petite. Deux siècles entiers
s'écoulèrent encore durant la demeure de la postérité de
Jacob en Gessen, ainsi que je l'ai dit hier au soir.
Mais pour lors ces descendants n'oublièrent pas d'em-
porter le corps, comme à leur tour ils avaient dû pro-
mettre à leurs pères. Arrivés enfin au pays promis, ils
inhumèrent le corps de notre Joseph, non loin de Sichem.