Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
126
dans le même état où ils étaient à la mort des per-
sonnes. Il était d'usage en Egypte d'en agir ainsi
avec les défunts. Ou croyait par-là les honorer et
cela était fort dispendieux. Suivant cet usage Joseph
ordonna à ses serviteurs, qui s'entendaient à cet art,
d'embaumer, comme on dit, le corps de Jacob de la
manière la plus précieuse et la plus solide. De plus
il était d'une grande nécessité de préserver le corps
de Jacob de la corruption, vu qu'on allait le trans-
porter en Canaan.
JaCQUKS. — Mais comment cet embaumement se
faisait-il, monsieur?
M. veiî.mond. — Cela se faisait à peu près de
cette manière, le corps était nettoyé en dedans et
rempli de plusieurs drogues dessicatives. Ensuite il
était oint ou frotté au dehors pendant trente jours avec
de l'huile fine qu'on nomme huile de cèdre, ou le
corps était mis longtemps dans du salpêtre. Il fallait
le laver ensuite et l'emmaillotter tout-à-fait avec de la
toile fine, qui était enduite de gomme. Le cadavre
ressemblait alors à un petit homme desséché ; mais
malgré cela ceux qui avaient connu le défunt pouvaient
voir encore distinctement après bien des années quel
corps c'était. Il n'y a pas même longtemps qu'on a
trouvé en Egypte de pareils corps embaumés des an-
ciens temps, et qui s'étaient encore conservés. Ces
corps embaumés, on les nomme pour l'ordinaire des
momies.
On s'occupa pendant quarante jours à embaumer le
corps du père Jacob. Il fut déposé ensuite dans un