Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
124
Après que le vieux Jacob eut dit un dernier adieu
à Joseph et à ses enfants, il fit venir encore tous ses
fils pour les bénir, et moyennant l'assistance de Dieu,
il prédit ce qui arriverait d'important à chacun d'eux.
Ces prédictions sont très-belles et très-remarquables ;
mais vous êtes encore trop jeunes pour les compren-
dre. C'est pour cela que je n'entrerai pas en des dé-
tails à cet égard; mais lorsque vous serez plus âgés,
vous ne devez pas oublier de les lire souvent avec
recueillement dans la Bible.
Ces prédictions prononcées et écoutées avec atten-
tion, Jacob renouvela à tous ses fils ses ordres tou-
chant la sépulture à faire à Canaan et non point en
Egypte. Il leur signifia très-distinctement le sépulcre
où il voulait être déposé, savoir dans une cave ou
caverne, vis-à-vis du bois de Mamré, non loin de Hé-
bron, lacjuelle caverne Abraham avait déjà achetée avec
le champ où elle était située, et où les plus proches
parents de Jacob avaient été ensevelis de même. Après
avoir dit cela, le pieux Jacob s'étendit sur son lit et
mourut doucement et avec calme.
Cataut. — Je suis fâchée de ce que nous n'allons
plus rien entendre de ce bon vieillard. J'aurais mieux
aimé qu'il eût recouvré sa santé et sa vigueur.
Henri. — Mais oui ; il vivait si agréablement dans
le beau pays de Gessen; cela aurait dû continuer pen-
dant quehiue temps!
M. vermond. — J'apprends avec plaisir, mes en-
fants , que vous ayez pris le vieux Jacob en affection,
et que vous souhaitiez qu'il eût vécu plus longtemps.