Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
122
lout autrement qu'on ne le faisait pour l'ordinaire: il
mit sa main droite sur la tête du cadet et sa gauche
sur celle de l'aîné, et il commença de la manière sui-
vante il leur donner la bénédiction solennelle : — » Que
l'Eternel, devant la face duquel mes ancêtres Abra-
ham et Isaiic ont marché, et par lequel j'ai été tant
béni et protégé dès mon bas âge, que ce même Dieu
bénisse ainsi mes enfants que voici, et qu'il leur donne
une postérité dont le nombre égale celui des poissons
de la mer !" — Alors seulement Joseph s'aperçut que
son père avait mal placé ses mains sur les jeunes gens,
ce qu'il attribua â la faiblesse de sa vue. — »Vous
vous abusez, mon père," dit-il, »celui-ci, sur la tête
duquel vous avez imposé la main gauche, est l'ainé."
Joseph voulut alors placer les mains de son père de
la manière qu'il jugeait la plus convenable; mais le
vieillard lui dit: — »Je n'ignore pas ce que je fais,
mon fils. Ce Manassé, votre fils aîné, sera extrême-
ment béni, et ses descendants se multiplieront jusqu'à
devenir un grand peuple; mais la postérité d'Ephraïm
sera plus nombreuse encore et plus considérable. C'est
ce que l'Eternel m'indique, et c'est pour cela que
j'impose déjà d'avance ma droite, ma main par excel-
lence, sur la tête du cadet, qui deviendra le plus
grand." Joseph garda alors un silence respectueux,
s'apercevant que le bon Dieu le voulait ainsi, et le
vieux Jacob termina son vœu solennel sur ses petits-
fils, en disant: — »Le Seigneur vous rendra si heu-
reux, que l'on dira par forme de proverbe: Dieu vous
fasse comme à Ephraïm et à Manassé!" Ensuite Jacob