Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
121
que Dieu m'a donnés et dont vous venez de parler." —
»Amenez-les vers moi", dit Jacob, »afin que je les bé-
nisse." Alors le faible vieillard les embrassa cordialement.
CORNÉLTE. — Ah ! comme c'est touchant !
M. veumond. — Dans son émotion le vieillard dit
à Joseph : » que de raisons n'ai-je pas d'être reconnais-
sant envers le bon Dieu! Je n'osais espérer de vous
revoir, et maintenant je vois encore vos enfants!" Jo-
seph fit agenouiller ses fils près du lit de leur grand
père qui était encore sur son séant et voulait leur im-
poser les mains.
Cataut. — Qu'est-ce que cela signifie, monsieur,
que d'imposer les mains à quelqu'un, et pourquoi Ja-
cob voulut-il faire cela?
M. VERSIOND. — Lorsque dans ces temps-là on
voulait donner solennellement sa bénédiction à quel-
qu'un, on mettait pour l'ordinaire les mains sur la
tête de la personne, qui était h genoux, pour recevoir
la bénédiction. Et lorsqu'un père ou un grand père
allait ainsi bénir deux de ses fils ou de ses petits-fils,
il était d'usage qu'il mît la main droite sur la tête
de l'ainé et la gauche sur celle du cadet, parce que
la main droite était censée être la meilleure et îa plus
excellente, et qu'alors le fils nîné jouissait toujours de
quelques droits extérieurs et de quelques avantages de
plus que ses cadets. Comme tel était donc l'usage,
Joseph fit agenouiller son fils aîné, Manassé, tout près
de la main droite de Jacob, ainsi que le cadet Ephraïm
près de sa gauche, pendant qu'il s'inclina lui-même
entre eux deux. Mais le vieux Jacob plaça ses mains
6