Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
118
sen. Lorsqu'il y fut arrivé, le vieillard lui dit : —
»Joseph, si tu m'aimes sincèrement, tu me promettras
de la manière la plus solennelle qu'après ma mort tu
ne feras pas enterrer mon corps ici en Egypte, mais
au pays de Canaan dans le sépulcre de mes pères." —
Joseph fut prêt à faire tout ce que son père désirait.
Il le promit par serment, ce qui est une solennité
religieuse qui l'obligeait à le faire, à moins qu'il ne
voulût se rendre indigne des faveurs et de la bénédic-
tion de Dieu.
Christine. — Mais Jacob n'avait-il pas d'autres
raisons pour vouloir être inhumé en Canaan, si ce n'est
parce que ses pères y étaient enterrés de même ?
M. vermond. — Oh que si, ma chère, il le dési-
rait encore principalement, parce que le bon Dieu lui
avait promis plusieurs fois que ses descendants possé-
deraient un jour le pays de Canaan en entier, comme
leur propriété et qu'ils y jouiraient d'un état fort heu-
reux. Jacob savait bien que lui-même n'atteindrait point
cette époque, mais il désirait du moins que son coïps
fût déposé dans cette terre promise, pleinement per-
suadé que tout ce que Dieu lui avait prédit arriverait;
L'indisposition du vieux Jacob ne semblait pas encore
être dangereuse, et Joseph, le Régent, avait tant d'af-
faires dans la ville d'On, qu'il lui fallut quitter au
plus vite le Ges^fen pour s'y rendre, en abandonnant
son père aux soins de ses frères et de ses sœurs. Il ne
partit néanmoins qu'à regret; car un enfant vertueux
n'aime pas à quitter son père, quand il est malade.
Marie. — Et le bon vieillard ne se rétablit-il plus?