Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
117
nous ferons encore une fois, ce que nous avons fait
au commencement de ce récit. Je vous ai dit alors
que Jacob avait un fils, qui s'appelait Joseph, et nous
nous sommes imaginé que ce Joseph était déjà tout
bonnement un jeune homme de dix-sept ans, parce
que j'ignorais absolument ce qui s'était passé pendant
ce laps de temps. Pour les mêmes raisons nous allons
sauter une époque de dix-sept ans, pour voir ce qui arriva
à Jacob, après qu'il avait habité dix-sept ans en Gessen.
Corneille. — Peut-être alla-t-il voyager alors d'une
région dans une autre comme au temps jadis.
M. vermond. — Non, Corneille, toutes ses péré-
grinations étaient alors finies. Il sentait ses forces de-
minuer : la vieillesse le rendait infirme. En effet il n'y
a pas à s'en étonner à un âge aussi avancé ! Voyons
si tu sais calculer quel âge Jacob avait alors?
Corneille. — Non, monsieur, je ne le pourrais
pas si vite.
M. vermond. — Rappeile-toi seulement à quel âge
Jacob disait être parvenu, lorsqu'il parut devant le
Pharaon, la seconde année de la famine.
Corneille. — Ah! c'est vrai! Il dit alors: »j'ai
erré cent-trente ans sur la terre." J'y joins les dix-
sept ans qu'il demeura en Gessen; cela revient à.....
cent-quarante sept ans. Est-ce bien calculé, monsieur?
M. vermond. — Très-bien, mon ami. Lors donc
que le vieux Jacob commençait à s'affaiblir de plus en
plus, et qu'il se sentait mourir, il fit appeler Joseph.
Cet excellent fils apprit avec peine que son père était
indisposé, et il se rendit le plus tôt possible en Ges-