Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
dies? — et les gens riches ne sont pourtant pas des
bergers.
M. veiimond. — Non pas à présent, mon ami,
mais dans ces temps reculés ils l'étaient. Celui-là
était le plus riche qui possédait le plus de bœufs,
de vaches, de brebis, etc., de même qu'un grand nom-
bre d'enfants et de domestiques. C'est ainsi que ces
bonnes gens voyageaient ensemble en grande troupe.
Le père ou le grand père était le chef de toute la
famille, qui devait lui obéir. Et tout en voyageant
ainsi, ils faisaient halte quelquefois pour plusieurs
j)urs eu semaines, tantôt dans une plaine, tantôt près
des forêts et des montagnes, et presque toujours dans
des endroits où l'on trouvait de l'eau potable pour
eux et leurs troupeaux.
Pierre. — Et y avait-il de bonnes auberges dans
tous ces endroits, pourqu'ils pussent y coucher ?
M. ver.mond. — Point du tout; mais ils avaient
des tentes qu'ils pouvaient dresser en guise de petites
maisonnettes, et c'est dans ces tentes qu'ils couchaient.
Une pareille vie nomade ne serait pas de notre goût,
nous craindrions trop le froid: toutefois dans la Judée
le climat est plus chaud que chez nous.
C'est de cette manière simple ([ue vécurent Abraham,
Isailc et Jacob. Disons que Jacob était un homme ex-
trêmement doux et pacifique. Il était de même d'une
grande piété, comme son père Isailc et son grand père •
Abraham l'avaient été, et Dieu l'instruisait et le diri-
geait aussi d'une manière particulière. Sa famille était
bien grande : car il avait treize enfants, douze fils et