Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
103
était redevable de tout au Pharaon; il reconnaissait
volontiers le prince pour son Maître, et il aimait mieux
le consulter trop souvent que de le faire trop peu
Voilà qui était bien humble de sa part, et l'immilitê
sied toujours bien. — Ainsi je me rappelle deux en
fants, un garçon et une fille, qui tous les deux reçu
rent de leurs parents de l'argent pour leurs menus-plai
sirs. Le petit garçon employait son argent h acheter
des jouets et du bonbon, ou il en doimait quelques
pièces à ses camarades, ou il avait l'étourderie de le,
jeter à la gribouillett« parmi les enfants dans l'école.
Ils lui demandaient quelquefois: — «d'où as-tu cet
argent, et ton papa sait-il ce que tu en fais?" mais
alors le petit raisonneur disait: — »c'est mon argent;
je puis l'employer comme il me plaît; je ne le dis pas
même à papa ou à maman!" Mais la fillette avait un
caractère très-différent. Elle n'achetait jamais rien avec
ses épargnes, qu'elle ne demandât d'avance: — »Que
vous en semble-t-il, papa et maman? ferais-je ceci ou
ne le ferais-je point ?" Elle n'en dépensait jamais, sans
dire à ses parents comment elle l'avait employé. —
Dis-moi à présent, Pierre, lequel dos deux enfants
était le plus sage? Lequel des deux ressemblait le
plus à Joseph, du garçon ou de la fiUe?
Pierre. — Eh ! la fille ; c'est ce que je comprends
sans peine.
M. VERMOND. — Notre Joseph alla donc chez le
Roi d'Egypte, et lui raconta que toute sa famiUe ve-
nait d'arriver. Le Pharaon voulut voir quelques-uns
des frères, ainsi que Joseph s'y était attendu. On