Boekgegevens
Titel: Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Auteur: Oosterwijk Hulshoff, Willem van; Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meijer, 1856
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 1045 E 54
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_205022
Onderwerp: Theologie, godsdienstwetenschappen: godsdienstige opvoeding
Trefwoord: Jozef, Kinderverhalen (teksten)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Les aventures de Joseph: récit biblique pour les enfants
Vorige scan Volgende scanScanned page
99
tous les siens s'y reposèrent un peu, pour laisser paître
leurs troupeaux dans ces gagnages.
Tandis qu'on s'arrêtait en Gessen, Jacob envoya son
fils Juda dans la ville d'On, pour avertir Joseph que
la famille entière venait d'arriver, et qu'elle désirait de
le voir. — Aussitôt que l'honnête Régent d'Egypte eut
reçu cette nouvelle agréable, il monta sur un char ma-
gnifique et se transporta au plus tôt, et apparemment
accompagné de Juda, vers son cher père et vers ses
chers parents. Ce fut avec une joie indicible et diver-
ses émotions qu'il parcourut des yeux la troupe qui
composait sa nombreuse famille. La plupart des fem-
mes de ses frères, tous les enfants avec leurs descen-
dants lui étaient encore inconnus. Tout le monde
fixait un œil curieux et étonné sur le riche Seigneur
d'Egypte. La vue des tentes paternelles, des bergers
et du grand troupeau fit que Joseph s'imaginait pres-
que être encore en Canaiin, et il se retraça avec une
douce émotion les jours de sa première jeunesse. —
Mais il ne voulut pas encore s'arrêter à tous ces objets
touchants. Ses regards cherchaient avec impatience le
pieux Jacob. Il reconnaît à la fin son père, que le
nombre des années, mais que surtout le deuil sur son
bien-aimé fils avait vieilli. Aussitôt Joseph s'élance
du char, et embrasse le vieillard avec des transports
d'une joie filiale, qui l'empêchent de parler. Le
vieillard reconnaît les traits de son Jose])h dans le
visage du Régent d'Egypte. Sa joie est inexprimable.
Le père et le fils ne peuvent que se serrer dans une
longue étreinte, que verser des larmes. Lorsque Ja-