Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
93
La chose manifeste n'est plus cachée; la chose notoire
ein'est plus incertaine; la chose publique n'est pas secrète.
Il n'y a point à dissimuler sur ce qui est manifeste, à
contester sur ce qui est notoire, à se taire sur ce qui est
élic. (roubaud)
On dit d'une chose notoire qu'elle est de toute notoriété,
202. manigance, manege, machination.
On se sert dans le langage familier du mot manigance pour
exprimer un emploi de petites manœuvres cachées et artifi-
cieuses, afin de parvenir à ses fins.
Le manège est une conduite habile, ou plutôt adroite avec
laquelle on amène insensiblement les autres à ses fins.
La machination est une intrigue, une menée secrète pour
faire réussir quelque mauvais dessein, quelque complot;
c'est une combinaison de ressorts pour venir à bout d'un
mauvais dessein.
203. manœuvre, manouvrier , manœuvrier,
Le manœuvre n'est qu'un simple aide de maçon ou de
couvreur, un homme qui n'exerce pas même les fonctions
de l'ouvrier. Pour cette raison on désigne un mauvais ouvrier
en disant: c'est un manoeuvre.
Le manouvrier, c'est i^n ouvrier qui travaille de ses mains,
qui ne gagne pas sa journée, comme le journalier, mais
qui tire son salaire de son industrie et de son ouvrage.
Le mot féminin manoeuvre signifie encore en termes de
marine, l'action de gouverner un vaisseau, et de lui faire faire
toutes les évolutions nécessaires. C'est de là qu'un nomme
un bon manœuvrier, celui qui sait bien manœuvrer, faire
la manoeuvre d'un vaisseau.