Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
92
200. MALICE , MALIGNITÉ , MÉCHANCETÉ.
La malice et une inclination à mal faire avec peu d'audace;
et sans atrocité. Le malicieux veut faire de petites peines,,
et non causer de grands malheurs.
La malignité est une plus forte inclination à faire du mal; ;
il y a dans la malignité plus de suite, plus de profondeur,,
plus de dissimulation.
La méchanceté renchérit sur la malignité; c'est un penchant
décidé à faire au mal.
Malice se prend quelquefois dans un sens qui n'a rien
d'odieux; alors ce mot signifie une disposition à la gaieté,
à la plaisanterie. On passe quelquefois aux enfants la malice
qui se montre dans leurs réponses, dans leurs saillies, parce
qu'on y suppose une sorte d'esprit dont on peut tirer parti
par la suite. On peut dire : des malices fort spirituelles.
Dans cette dernière acception de malice, on prend aussi
quelquefois l'adjectif malin qui diflère en cela essentiellement
de son substantif malignité. Il n'y a rien d'odieux à avoir
un regard, un œil, un souris malin.
i. v.
201. MANIFESTE, NOTOIRE, PUBLIC.
Ce qui est manifeste est à portée d'etre connu de tout le
monde; manifester c'est mettre au grand jour ce qui était
en quelque sorte dans les ténèbres.
Ce qui est notoire est fort connu et établit par lui-même
la certitude de la chose.
Ce qui est public, c'est ce que tout le monde voit, ce
que tout le monde dit.
Il est donc facile de connaître ce qui est manifeste; ce
qui est notoire est bien et certainement connu; on connaît
assez généralement ce qui est public.