Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
72
156. gages, appointements, honoraires.
Gages n'est d'usage qu'à Tegard de domestiques ; appoÎTi-
tements se dit de la plus petite commission jusqu'aux plus
grands emplois et aux premières dignités de l'Etat. Èonoraires
se dit des rétributions qu'on donne à des personnes de pro-
fessions honorables.
Casser quelqu'un aux gages, c'est lui .ôter son emploi et
ses appointements. On le dit aussi iigurcment de quèlqu'un
qui a perdu la confiance de son supérieur: U avait autre-
fois beaucoup d'accès auprès du ministre ; mais depuis qtœlque
temps il est cassé aux gages.
157. gai, enjoué, réjouissant, gaillard.
C'est par l'humeur qu'on est gai, par le caractère d'esprit
qu'on est enjoué, et par les façons d'agir qu'on est réjouissant.
Le triste, le sérieux, l'ennuyeux sont précisément leurs opposés.
Un homme gai veut rire ; un homme enjoué est de bonne
compagnie; un homme réjouissant fait rire.
Il convient d'être gai dans les divertissements, d'être enjoué
dans la conversation libre, et il faut éviter d'être réjouissant
par le ridicule. girard.
Gaillard diffère de gai, en ce qu'il présente l'idée de la gaité
jointe à celle de la bouffonnerie ou même de la licence. Un
propos gaillard est toujours gai; un propos gai n'est pas
toujours gaillard.
Dans un sens particulier gaillard peut signifier: sain et
délibéré: C'est un jeune homme gaillard et dispos. B se
porte bien maintenant; il est gaillard.
158. gaspiller, dissiper, dilapider.
Celui qui répand de tous côtés en dépenses désordonnées