Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
40
On comie à un banquet, à un festin, à des noces, où
il y a nombre de convives. On invitera plutôt une personne
à déjeuner, à dîner, à souper.
Le beau temps invite à la promenade; le beau temps et
la bonne compagnie nous y convient.
Par rapport au maître de la maison, (appelé dans le lan-
gage familier Vamphitryon, par allusion à un personnage de
Molière), ceux qui sont invités à dîner sont les conviés ou
les invités ; par rapport les uns aux autres ce sont les convives,
83. couple, paire.
Un couple, au masculin, se dit de deux personnes, unies
ensemble par amour ou par mariage, ou seulement en par-
lant des animaux, ce sont le mâle et la femelle.
Une couple, au féminin, se dit de deux personnes ou de
deux animaux de même espèce, unis accidentellement et en-
visagés seulement par le nombre.
Une paire se dit de deux choses qui vont ensemble par
nécessité d'usage, comme les bas, les souliers, les gants,
les boucles d'oreilles, ou d'une chose, composée de deux
parties qui font le même service, comme uue de mou-
chettes, deux paires de lunettes, trois paires de tenailles.
Lorsque Fidée n'est pas numérique, le mot paire disparaît
Donnez-moi mes lunettes, et non pas ma paire de lunettes.
On dit figurément : voici bien une autre paire de manches,
pour signifier: voici bien une autre affaire.
84. coursier, cheval, rosse.
Cheval est le nom simple de l'espèce sans autre idée
accessoire; le mot coursier renferme l'idée d'un cheval cou-
rageux et brillant, et celui de rosse, ou plus familière-