Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
27
de vertu, et Us bonnes œuvres sont des actions particulières,
qui regardent la charité du prochain. C'est une bonne action
que de se déclarer contre le vice, de résister à une violente
tentation de plaisir ou d'intérêt. C'est une bonne œuvre
que de soulager les malheureux, de consoler les affligés,
d'instruire les ignorants. .
50. bord, côte, rivagti, rive.
La rive et le rivage sont les îioaites de l'eau. Le rivage
se dit de la mer ou des grands fleuves; la rive ne se dit
que des rivières, et une rive correspond toujours à une
autre rive.
Le bord et les cotes s'élèvent au-dessus de l'eau; le bord
est comme une digue qui contient l'eau; la côte est plus
large; c'est le littoral, la défense de la terre, et est même
habitable.
Cote se dit aussi du penchant d'une montagne: Une côte
plantée de vignes, de bois.
Bords au pluriel se dit poétiquement des régions envi-
ronnées. d'eau: Les bords africains. Vivre sur des bords
étrangers.
51. bouillir, cuire.
Cuire se dit des aliments qui se préparent par le feu ;
bouillir se dit des liquides. Cependant on peut bien dire:
faire bouillir des pommes de terre ; mais ce verbe se rapporte
plutôt à l'eau dans laquelle elles se trouvent; le résultat
en est que les pommes de terre seront cîiites. Cependant on
dit: du bœuf bouilli, de la viande bouillie.
Dans les locutions: Le sang lui bout dans les veines, cela
fait bouillir le sang ; bouillir d'impatience, cê verbe se
prend figurément.