Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
I ft 264 L V^.éd^^
soit notoire. — On signifie ce qu'on fait connaître par
paroles expresses, de manière à ne pas laisser Texcuse de
Fignorance. Ce qu'on vous a signifié, vous ne pouvez l'i-
gnorer; vous ne pouvez; éluder ce qu'on vous a notifié.
Yous notifiez à votre domestique de sortir de chez vous :
vous le chassez, et il s'en va; vous ne voudriez pas le si-
gnifier à une personne de votre société ; mais l'on entend ce
que vous voulez dire, et l'on part.
Signifier veut dire également, dans un sens particulier :
notifier par voie de justice, par le ministère d'un huissier:
Signifier un arrêt, un jugement. Signifier un exploit à
domicile.
508. parade, ostentation.
Dans les choses morales, parade est synonyme d"^ostentation;
cependant ces deux mots ditïèrent en ce que parade sert
plutôt à désigner l'action et salin ou son but, ei ostentation
la manière de faire l'action et son principe ou sa cause.
On fait plutôt parade d'une chose qu'on n'en fait osten-
tation: l'usage ordinaire est d'exprimer l'action par le premier
de ces mots.
On fait une chose, non avecpa^'ade, mais avec ostentation, ,
ce qui désigne la manière de faire. On se met en parade
pour être vu; on s'y montre avec ostentation. On fait une
chose pour la parade, et on la fait par ostentation. Pour
marque la fin, et par, le principe.
509. quand, lorsque.
Quand marque la circonstance du temps, ei lorsque, celle
de l'occasion; dire qu'il faut travailler quand on est jeune,