Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
û
I
259
e monde; surtout ce mot est convenable pour les faits qui
concernent l'état ou le gouvernement: La mort de ce prince
est un événement de la plus grande importance. Les grande
événements de ce règne, — Particulièrement le mot événement
se dit pour l'issue, le succès bon ou mauvais de quelque
chose: Cette affaire a eu un événement heureux, L""événe-
ment fit voir que je ne me suis pas trompé. J'en prends
^événement sur moi.
Un accident est un cas fâcheux "qui arrive par hasard. Il
se prend toujours en mal, quand il n'est accompagné d'au-
cune épithète qui en détermine le sens en bien: 11 est ar-
rivé un grand accident. U lui est survenu un accident
fâcheux. Un accident heureux.
Une aventure se dit uniquement de ce qui arrive inopiné-
ment à une personne, et marque quelque chose qui tient
plutôt du bonheur que du malheur : 11 lui est arrivé une
aventure singulière. Ce roman est plein d'aventures surpre-
nantes. Il doit s'attendre à quelque aventure fâcheuse.
Une acception particulière du mot accident, se trouve
dans la locution plurielle: accidents de terrain, c'est-à-dire^
les élévations et les abaissements de terrain; aussi uu ter-
rain inégal et raboteux s'appelle un terrain accidenté.
500. garder, retenir.
On garde ce qu'on ne vent pas donner; on retient ce
qu'on ne veut pas rendre.
Nous gardons notre bien ; nous retenons celui d'autrui. —
L'avare garde ses trésors; le débiteur retient l'argent de
son créancier.
L'honnête homme a de la peine à garder ce qu'il possède,
17*