Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
246
Ainsi Ton dit qu'il n'y a point de règle générale qui ne
sonffre quelque exception, et l'on regarde comme un principe
universel, une maxime dont tous les esprits sans exception
reconnaissent la vérité.
C'est une opinion générale que la lune n'a pas d'atmos-
phère. C'est un principe universel que les enfants doivent
honorer leurs parents.
On orateur parle en général lorsqu'il ne fait point d'appli-
cation particulière. Un savant est imiversel lorsqu'il sait
de tout.
476. VIF,- VIVANT.
On dit : être pris mort ou vif ; être brûlé vif; il est plus
mort que vif. Enterrer quelqu'un^if. Dans ces exemples
le mot vif forme, explicitement ou. implicitement un contraste
avec rnort. Au contraire on dit: Les créatures vivantes,
n est encore vivant. Je n\j ai trouvé d'âme vivante. Ce
jeune homme est Vimage vivante de son père. Dans ces
exemples on ne met pas la vie en opposition avec la mort,
et l'on exprime simplement l'idée de vivre. Donc, vif s'em-
ploie lorsque la vie et la mort sont mises en parallèle, et
l'on emploie vivant, lorsqu'on vent dire: être en vie.
Vif signifie plus ordinairement: qui a de la vigueur et
de l'activité: Voilà un enfant fort vif. Un cheval vif.
Il se dit aussi de choses : Un froid vif. Un vif désir.
TJne vive émotion. Les ennemis firetit un feu très vif.
On dit de quelqu'un qu'il est vif, lorsqu'il s'emporte
facilement, en dans ce sens-là on dit aussi: vif comme la
poudre, vif comme le salpêtre.
Vif est aussi substantif et signifie la chair vive : Piquer
fin cheval jusqu'au vif. E faut couper dans le vif.
L cU^^^uiy K