Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
224
L irv-t/vu^ .
Régner, verbe neutre, signifie: exercer Tautorité d'un prince
souverain : Ce prince régna sur divers peuples. Régner
heureusement, despotiquement.
Dominer, verbe neutre, c'est commander souverainement,
avoir une puissance absolue ; Alexandre domina sur F Asie.
Ce peuple domine sur les mers.
L'idée propre de gouverner implique l'action d'administrer,
de conduire, de faire aller le gouvernail de l'état; l'idée
propre de régner implique l'exercice de la souveraineté.
Dominer et régner se prennent aussi figurément, le premier
pour exprimer[la prépondérance qu'on a sur quelqu'un; le
second pour exprimer l'influence qu'on exerce, le crédit qu'on
a : Cet homme veut dominer sur tout le monde. 11 domine
au conseil, dans sa compagnie. Bon éloquence règne sxir tous
les esprits. Cette mère de famille règne sur les cœurs par
la bonté. Des usages qui régnent dans un pays. Une mode
qui règne.
Dominer se dit figurément des lieux élevés, d'où l'on
découvre une grande étendue de pays: Ce château domine
sur toute la plaine. La citadelle domine sur la ville. Dans
cette acception on emploie souvent le verbe dominer active-
ment: La citadelle domine la ville. Une colline qui do nine
une plaine.
Encore on l'emploie comme verbe actif dans le sens de
maîtriser: Ce ministre domine le prince, Ll faut que la
raison domine les passions,
434. GÉNÉREUX, MAGNANIME.
On est généreux par des efforts de désintéressement et au
profit d'autrui. L'homme généreîcxfYG\ù.c]ie de ses droits et
sacrifie ses intérêts en faveur d'un autre, — On est magnanime