Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
203
prisonnier, n'appartient qu'à l'histoire de l'antiquité, lorsque
les prisonniers furent réduits à l'eselavage. Aussi se dit-il
des esclaves faits par les mahométans.
Du reste le mot captif s'emploie dans le style soutenu de
toutes sortes de prisonniers : Louis IX captif inspira de
Vestime à ses vainqueurs. C'était l'unique passe-temps du
pauvre captif.
Le verbe captiver ne s'emploie qu'au figuré ; Captiver
Vesprit de quelqu'un. Captiver l'attention.
391. CAPITALE, MÉTROPOLE.
Pour désigner la ville principale d'un Etat ou d'une
province, on dit la ville capitale, ou plus ordinairement par
ellipse: la capitale. Lorsqu'une ville est le siège d'un arche-
vêque on la nomme métropole; l'archévèque est le mé-
tropolitain.
Le mot métropole se dit aussi d'un état considéré
relativement aux colonies qu'il possède: Les colonies doivent
être protégées par leur métropole.
392. CHANCELER, VACILLER.
Chanceler,- c'est courir la chance de tomber, pencher
comme si on allait tomber; vaciller, c'est branler, n'être
pas fixe sur ses pieds. Restez quelque temps debout sur
une jambe, vous vacillerez, et vous ne vacillerez pas
longtemps sans chanceler. — Ce qui vacille va deçà et delà,
comme un roseau ; ce qui chancele penche trop d'un côté et
est sur le point de tomber.
393. SE CHAUFFER, s'ÉCHAUFFER.
Se chauffer, c'est se rendre chaud ; Réchauffer dit da-