Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
178
Familièrement on dit: Mourir de sa belle mort, mourir
de mort naturelle. Être entre la vie et la mort, être dans
un très grand péril, par maladie ou par accident. Être
malade à la mort ou simplement être à la mort, être fort
malade et près de mourir. Être à Varticle de la mort,
être à Tagonie. Cet homme a la mort sur les lèvres, cet
homme a la figure d'un mourant. Vous me faites mourir
à petit feu, vous prolongez mes inquiétude«!, que vous pour-
riez abréger ou m'épargner. Il n'y va pas de main morte,
il frappe rudement. Cest un homme mort, cet homme est
dans un grand danger.
348. tromper, décevoir, abuser.
Tromper, c'est user d'artifice pour induire quelqu'un dans
l'erreur ou le faux. Décevoir, c'est tromper d'une manière
insidieuse par tout ce qui flatte et séduit. Abuser, c'est
tromper les personnes crédules en captant leur esprit. Ce
sont surtout les esprits faibles qui se laissent abuser.
La tromperie est une fraude, un artifice pour tromper;
la déception est une tromperie accompagnée de séduction, à
laquelle sont sujettes les personnes qui voient tout en beau:
\ab%s, c'est un usage mauvais et injuste de la confiance qu'a
accordée une personne qui ne soupçonne pas qu'on veuille
la tromper. ■
Une personne qui a été trompée facilement s'appelle la
dupe de celui qui la trompée. Ce mot féminin singulier se
rapporte aussi à plusieurs personnes qui ont été trompées
en même temps : l^ous avons été la dupe de cet homme;
mais il s'emploie au pluriel, lorsque les tromperies ont eu
lieu successivement : I^ous en filmes les dupes. — On dit
aussi : être la dupe d'une chose : R fut la dupe de ses