Boekgegevens
Titel: Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Auteur: Hoeven, A. van der
Uitgave: Amsterdam: J.M.E. Meyer, 1868
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: IWO 680 H 4
URL: https://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_204926
Onderwerp: Taal- en letterkunde naar afzonderlijke talen: Franse taalkunde
Trefwoord: Frans, Synoniemen, Leermiddelen (vorm)
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Recueil de synonymes de la langue Française: destiné aux écoles d'instruction moyenne en Hollande
Vorige scan Volgende scanScanned page
172
l'Egypte. Le sépulcre de Jésus-Christ est ordinairement
nommé le Saint-Sépulcre. La sépulture est proprement le
lieu, tel que dans nos cimetières, ou l'on enterre un corps
mort : Cette famille a sa sépulture dans tel cimetière. Cette
église est le lieu de sa sépulture.
Tombeau signifie figurément la mort: chaque jour de notre
vie nous approche du tombeau. On dit poétiquement: la
nuit du tombeau.
Sépulture signifie quelquefois l'inhumation même: Etre
privé de sépulture. Les apprêts de la sépulture.
Un grand et magnifique monument funéraire s'appelle un
mausolée, par allusion à celui que la reine Artémise fit élever
à Mausole, son mari : On lui a dressé un superbe mausolée.
Lorsqu'un mausolée a irae estrade et beaucoup de déco-
ration on le nomme un catafalque.
Un cénotaphe est un tombeau vide, dressé à la mémoire
d'un mort.
339. TORS, TORTU, TORDRE, TORTUÉ, TORTILLK.
Tordre quelque chose, c'est tourner un corps long et
flexible en sens contraire par les deux extrémités ou par
l'un d'eux, l'autre étant fixé: Tordre du linge, tordre une
lavette, etc. Les objets qui ont subi cette opération sont
tordus. Tortiller, c'est le fréquentatif de tordre, c'est-à-
dire: tordre à plusieurs tours. Un objet qu'on a tourné
de cette manière est tortillé: Bu ruban tortillé. Bes che-
veux tortillés. On dit d'un serpent, d'un ver qu'il se tortille.
Tortiller signifie figurément et familièrement : chercher des
détours, des subterfuges. Il ne fait que tortiller dans les
affaires. E ne faut pas tant tortiller. En ce sens ce verbe
est neutre.